Blackjack : les astuces pour jouer et gagner

Les offres de reprise du Casino de Dinant

Le collège communal de Dinant a procédé à l’ouverture des deux offres de reprises du casino de Dinant. Pour rappel, l’une émane de « Belcasinos », exploitant des casinos de Knokke, Ostende et Chaudfontaine; l’autre de « Golden Palace« , exploitant de maisons de jeux en Wallonie.

Selon un des échevins en charge de ce dossier, il s’agissait d’un acte purement technique avec un rapide survol de chacune de deux offres. Il est en effet beaucoup trop tôt pour se positionner sur la teneur de ces offres, chacune d’elles devant faire l’objet d’une analyse précise dans les prochains jours. Un rapport de synthèse sera ensuite transmis au Collège communal qui prendra contact avec chaque candidat pour lui poser des questions et lui permettre, s’il le désire, de surenchérir. A la fin de la procédure, le Collège communal optera pour un candidat qu’il proposera au conseil communal, seul habilité à désigner le nom du futur concessionnaire.

L’actuel concessionnaire du casino de Dinant, le groupe Barrière, a annoncé en juillet dernier son désir de quitter la cité mosane pour cause de résultats d’exploitation déficitaires depuis son arrivée en 2000. Conformément à un accord intervenu avec la Ville, le groupe Barrière s’est engagé à conserver l’outil en fonction jusqu’à l’arrivée de son successeur et à verser une indemnité de 1,7 million d’euros pour rupture anticipée du contrat de concession, pour peu qu’un candidat concessionnaire ait été désigné au plus tard.

Casino du Mois
Best Casinos