Blackjack : les astuces pour jouer et gagner

Les croyances qui règnent sur les jeux de cartes

La superstition a elle-même cours depuis plusieurs années dans la vie de tous les jours. L’univers des jeux n’est pas épargné par ce fléau car les joueurs sont la plupart du temps de nature superstitieuse.

Lorsqu’un jeu ne se passe pas comme ils le souhaitent, dans la majorité des cas, les joueurs pensent que la faute revient aux cartes qu’ils ont en main. Ce qui les pousse à vouloir recommencer à jouer, c’est surtout le fait de penser que ce n’est qu’une mauvaise passe et que la prochaine carte en main sera la bonne. Dans les pires des cas, certains joueurs exigeants ne voudront plus rejouer tant que le paquet de cartes porte-malheur ne sera pas remplacé par un neuf qui lui serait plus favorable. Nous savons tous que les cartes ne sont que l’expression du pur hasard. Si le jeu de cartes n’est pas pourvu de marques et que pendant le mélange et le partage, il n’y a pas eu de triche, le jeu de cartes ne peut avoir aucune influence sur la partie jouée elle-même. Plusieurs joueurs sont persuadés qu’il est possible de provoquer ou d’éviter la malchance en s’appliquant à des méthodes propres à chaque joueur. Notons que les superstitions peuvent concerner toute une communauté, comme elle peut toucher tout un chacun. Les Asiatiques et plus précisément les Chinois sont persuadés que la bouche du lion apporte la malchance. Le grand Hôtel et Casino MGM de Las Vegas avait même était obligé de refaire son entrée car il avait à sa porte une bouche de lion. Ceci faisait fuir les clients asiatiques. Notons ainsi que les Orientaux sont beaucoup plus superstitieux que les Occidentaux.

De la superstition au baccarat

Au baccarat, les joueurs peuvent se servir de feuille de compte sur laquelle ils marquent le nombre de fois où la banque gagne, ou le joueur gagne. Les joueurs invétérés de baccarat pensent qu’en arrivant à identifier les bonnes passes, ils seront aptes à prendre les bonnes décisions et les démarches qu’ils suivront au cours de la partie. Celles-ci auront une grande influence sur leur façon de parier. Certains joueurs du baccarat pensent même que s’ils ont une chance de gagner en se plaçant à un côté de la table, leur chance augmentera s’ils continuent à jouer sur ce même côté. Par contre, d’autres pensent qu’en pariant sur le côté opposé à celui qui vient de sortir, ils augmentent leur chance. Mais cela va sans dire qu’aucune de ces théories n’est fondée.

En passant par la superstition au blackjack

« Première base », cette  place juste à la gauche du donneur, porte malheur selon certains joueurs de blackjack. Quant aux novices, être le premier à recevoir ses cartes signifie juste un manque de chance. Pourtant, cette croyance est fondée. En effet, les joueurs qui analysent les probabilités et qui comptent les cartes, essaient d’améliorer leur façon de jouer en tenant compte des cartes distribuées. Une place « privilégiée » si on peut dire, est celle de la « Troisième Base », juste à droite du donneur, car celle-ci permet au joueur de voir toutes les cartes à distribuer. Il est donc bien placé pour mener une bonne stratégie de jeu. Malgré tout, pour les joueurs « indifférents » ne faisant pas d’analyses de probabilités, la place où ils s’assiéront ne leur importera point.  Les joueurs dits « solitaires » sont persuadés que si un autre joueur prend une mauvaise décision, ceci les affecte directement. Par  exemple, tirer une nouvelle carte alors que celle-ci aurait encore dû rester dans la pioche signifierait le début de malchance. Quoi que fassent ses adversaires, si le joueur applique la Basic Strategy ou meilleure stratégie possible, la maison ne perdra pourtant pas ses avantages.

Et la "pokerstition"

Même si le fameux poker requiert davantage de compétence que de chance, il n’échappe pas à des croyances tenaces. Les joueurs de poker estiment qu’ils peuvent avoir une emprise sur la chance et qu’ils sont en mesure d’essayer de la défier, là où d’autres joueurs ont échoué. Un joueur de poker trop superstitieux n’est pas bon joueur, car au poker, il y a une part maîtrisable qui nécessite la compétence du joueur. Etre un peu superstitieux à ce jeu ne sera pas non plus défavorable parce qu’on sait qu’être superstitieux aux jeux de cartes n’a jamais tué personne. Au poker, on retrouve plusieurs croyances relatives aux couleurs des vêtements portés, aux sièges à éviter, et bien évidemment aux cartes. Certains joueurs ont même mis au point leur propre superstition comme par exemple le port de lunettes ou de vêtements particuliers, d’une montre ou d’un bijou porte-bonheur pour défier le hasard. En flairant ce filon des porte-bonheur, une créatrice de bijoux et occasionnellement joueuse de poker en a d’ailleurs fait un véritable business. Elle créa ainsi sa collection de « gris-gris poker ». Mais qu’elles soient efficaces ou non, ces croyances ne quitteront pas de sitôt  le monde des jeux de hasard!

Casino du Mois
Best Casinos