Blackjack : les astuces pour jouer et gagner

Le comptage des cartes aux blackjack

Le comptage Hi-Lo est un système de comptage de cartes très utilisé au black-jack. Il porte également le nom de système plus minus. Les amateurs de cinéma ont pu voir l’exploitation de cette technique dans le film Las Vegas 21, le plus célèbre des long-métrages qui concernent les jeux de casinos. Le comptage Hi-Lo est surtout appliqué pour le black-jack, cependant quelques personnes audacieuses utilisent aussi ce principe pour les parties de baccara. Le principal atout de ce système de comptage reste la simplicité. Comme tout système de comptage, la fonction du système Hi-Lo est d’évaluer la valeur des cartes restantes dans le sabot. Ces cartes sont évaluées comme favorables aux joueurs s’il reste plus de cartes fortes. Si les cartes restantes sont plutôt faibles, on considère que le donneur possède de meilleures chances.

Toutes les cartes sont exception se voient attribuer des coefficients. Selon leur valeur, elles peuvent avoir le coefficient +1, -1 ou encore 0 dans le système. Le calcul se fera en additionnant la valeur de toutes les cartes révélées, même celles qui ont été attribuées par le donneur. Pour commencer, le joueur commencera avec une somme nulle.

Les trois figures : roi, dame et valet prendront la valeur moins un. La même valeur sera attribuée aux as et aux dix. Ces cartes fortes sont appelées des bûches. Les cartes inférieures à sept prendront la valeur plus un. Les autres cartes auront une valeur nulle. Chaque fois qu’une carte sera distribuée, le joueur ajoutera le point équivalent dans son système de comptage.

L’avantage du système de comptage Hi-Lo est d’être un système de comptage équilibré. Ainsi, la somme des valeurs de toutes les cartes sera nulle. Le nombre de jeux de cartes utilisés dans un sabot peut varier d’une maison à une autre. Comme un jeu entier est composé d’exactement cinquante-deux cartes qui sont équilibrées, le sabot complet est donc toujours équilibré. Le système marche donc quelque soit le nombre de jeux et la somme des cartes sera toujours la même. Pour les systèmes déséquilibrés, la somme totale variera en fonction du nombre de jeux employés.

Les systèmes de comptage équilibrés permettent aux joueurs de suivre plus facilement les cartes. Ils permettent aussi d’évaluer plus justement et plus rapidement un sabot. Toutefois, il ne faut jamais faire de comptage, quel que soit le système utilisé, si le sabot n’est pas neuf. Il n’y a aucune technique qui permette de deviner quelles cartes ont déjà été dévoilées.

Pour déterminer la stratégie à appliquer, le joueur peut utiliser le comptage de deux manières différentes. La somme totale obtenue peut être employée telle quelle ou pondérée par le calcul du vrai compte. Le vrai compte permet en effet d’inclure le nombre de jeux de cartes restant à jouer dans la méthode de calcul. Ainsi, le total doit encore être divisé par le nombre de jeux de cartes restants. C’est le ratio obtenu qui servira de base pour la stratégie de mise. Le principe est maintenant très simple : un ratio élevé signifie qu’il faut miser beaucoup. Cela indique que le nombre de cartes fortes restant dans le sabot est très élevé. De ce fait, le joueur aura beaucoup d’avantages et il possède plus d’assurance pour se permettre d’augmenter les enjeux. Dans le cas contraire, le joueur doit restreindre ses paris pour ne pas perdre beaucoup d’argent.

Les joueurs plus avancés utilisent aussi le vrai compte dans la technique d’indices. Ce système est assez compliqué et nécessite une bonne connaissance de jeu. En fait, il s’agit de la modification de la technique des stratégies de bases. En plus de ses cartes personnelles et de celle dévoilée par le croupier, le joueur doit inclure une autre variable dans le système : le compte réel. Les stratégies s’en trouvent modifiées. Les assurances en sont un exemple très concret. Au départ, la stratégie de base indique qu’il ne faut jamais prendre une assurance parce qu’elle est toujours favorable au croupier. L’utilisation du compte réel permet toutefois d’en prendre à condition que le compte réel soit plus trois. On se sert alors de ce compte réel comme d’un indice.

Le système de comptage de cartes Hi-Lo est une méthode éprouvée. Elle a été imaginée en 1963 par Harvey Dubner. Ensuite, la méthode a été améliorée par Julian Braun et Standford Wang. Il ne faut pas oublier que la rapidité est pour beaucoup dans la réussite des comptages de cartes. Elle permet de ne rater aucune carte, car ce type d’erreur fausse le comptage d’une manière permanente. Pour s’exercer, certains joueurs débutent en comptant les jeux de cartes à blanc, sans même jouer au blackjack. Pour corser un peu l’affaire, ils distribuent les cartes deux par deux.

Si vous souhaitez jouer au blackjack et tester des methodes nous vous conseillons de tester le casino live  avec des croupiers en direct.

Casino du Mois
Best Casinos