Blackjack : les astuces pour jouer et gagner

Croupier est son métier

Leur métier, c’est le jeux. Mais ne devient pas croupier qui veut. Dans un marché en pleine expansion, acquérir des bases est aujourd’hui nécessaire pour postuler dans un casino. Après Lyon et Vals-les-Bains (Ardèche), une formation reconnue par la profession a ouvert ses portes en septembre à Bordeaux. Manipulation des cartes et jetons, calcul mental, gestion psychologique des mauvais perdants… La Cerus Casino Academy peut former jusqu’à vingt-quatre croupiers en trois mois. Sept stagiaires y sont actuellement inscrits. Critères exigés : être majeur, inscrit sur les listes électorales, avoir un casier judiciaire vierge et accepter un premier poste hors de sa région. Coût de la formation : 4 100 €.

A la sortie, l’emploi est assuré, avec un salaire de 1280 à 1500 € brut (sans les pourboires). Claire, Marseillaise de 21 ans, a déjà un contrat qui l’attend à Liverpool. Titulaire d’un BEP, une annonce sur Internet lui a donné l’idée de suivre les cours de la Cerus Casino Academy : « Ce n’est pas l’argent qui m’intéresse, mais le monde de la nuit et les voyages », explique-t-elle. « L’argent peut donner le vertige, admet le directeur du centre, David Robert. Mais les voleurs se font repérer illico. Les poches des croupiers sont cousues, leurs mains restent sur la table et un casino recompte toujours ses jetons. »

Casino du Mois
Best Casinos