Blackjack : les astuces pour jouer et gagner

Cocotier casinotier

Le « resort », complexe hôtelier né dans les années 1970, n’en finit pas de muer. « De l’hôtel sur la plage avec des cocotiers genre Hilton exotique d’après-guerre, on est passé au lieu de villégiature saisonnier », explique David Mandefield, ancien président du conseil d’administration de Méridien SAS dont 35 % des hôtels du groupe sont des « resorts ». « Seulement, il faut établir des partenariats et construire, par exemple, près d’un golf existant, très demandé par les clients mais trop cher à rentabiliser. » Lieu et personnel irréprochables, services sans failles, c’est le Graal poursuivi par tous les groupes. Les séjours raccourcissent et les clients compactent leur visite en trente-six ou soixante-douze heures !

L’un des projets les plus emblématiques de la nouvelle génération de complexes hôteliers a été mené par la Société des Bains de Mer (SBM), appartenant à la famille Grimaldi. La réflexion a démarré il y a dix ans pour répondre au big-bang touristique de Monaco, avec l’idée de créer un centre de congrès entouré d’un maximum de services avec des lits, des spectacles, bars, restaurants, et des casinos. Cette anticipation a aussi pris en compte la vogue des spas. L’objectif est de figer le client sur place.

Lancés sous le prince Rainier, les travaux du Monte Carlo Bay dans le quartier du Larvotto – onze étages dominant la mer – ont pris cinq ans, pour un coût estimé à 200 millions d’euros. Inauguré en octobre dernier, ce jeune quatre étoiles a doublé la capacité hôtelière du groupe, la portant à 900 chambres.

« Compte tenu de l’espace, nous avons voulu créer un lieu très ouvert et surtout un hôtel contemporain », confie Bernard Lambert, président de la SBM. Le lieu compte 334 chambres, dont 22 suites, une héli-surface, un drugstore, quatre restaurants et autant de bars, un accès direct au Jimmy’s, célèbre boîte de nuit. « On vend un statut, une image, de l’hédonisme, explique Axel Hoppenot, directeur commercial et marketing de la société. La SBM a voulu enrichir l’expérience glamour. » Avec à la clef piscine pharaonique, lagon à ciel ouvert, spa de luxe et 154 bandits manchots dans le casino.

Casino du Mois
Best Casinos